Restons en contact !

15 Grand Rue

67140 BARR

contact@laverrieredebarr.fr

TEL : 03 90 57 56 20

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez être tenu(e) au courant de nos activités ? 

Tous les mois, vous recevrez les activités et nouveautés,

et aussi des conseils pour une vie heureuse et saine,

des recettes délicieuses et bien plus.

Horaires 

Lundi - Fermé

Mardi - Samedi 

9h30-12h & 13h45-18h30

Rejoignez-nous sur les réseaux

LA VERRIERE DE BARR

© 2020 La Verrière de Barr - Mentions légales - Politique de confidentialité -         

Rechercher
  • La Verrière de Barr

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

En ce début d’année, je voudrais vous souhaiter mes meilleurs vœux de bonheur. Et pour débuter l'année dans les meilleures conditions qui soient, partager quelques réflexions sur le bonheur et comment faire pour qu'il s’appuie sur des sources durables et renouvelables.


La plupart des personnes, quand on leur demande ce qui les rendrait heureuses, répondent : accomplir leurs désirs les plus importants. La plupart de ces désirs sont basés sur les situations extérieures, comme par exemple, avoir plus d'argent, réussir ses examens, avoir une bonne situation professionnelle, rencontrer l’âme sœur, conserver sa beauté et sa santé, etc.


Mais faire dépendre notre bonheur de situations extérieures, est-ce le seul moyen pour être heureux ? .

Pour répondre à cette question, je m'appuierai sur le champ de la psychologie positive, cette branche de la psychologie qui se définit comme « l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions » et qui mène de nombreuses études scientifiques sur le bonheur.


Ces études se regroupent toutes pour dire que les situations extérieures ne sont responsables qu’à hauteur de 10% de notre bonheur. Etonnant, non ? Une des raisons en est la capacité d'adaptation de notre cerveau qui s'habitue rapidement à avoir plus d’argent, un meilleur travail, à vivre dans plus de confort, à avoir la santé, etc… et qui en veut toujours plus.


D’autres déterminants, pour environ 50 %, proviennent de facteurs biologiques (certaines personnes sécrètent plus facilement le neuro transmetteur du bien être : la sérotonine) ainsi que de facteurs liés au tempérament (on a un fond plutôt triste ou joyeux, qui rendra plus ou moins spontané la recherche du bonheur) et enfin, de facteurs sociaux, culturels, éducatifs, avec leurs lots de conditionnements.


Enfin, toutes ces études s'accordent sur l'existence d'une autre source de bonheur évaluée à 40%, provenant de notre psyché, c'est-à-dire de nos pensées et nos émotions. Ces dernières ont la capacité d’influencer la qualité de notre vie et les situations qui nous arrivent.


Qui que nous soyons, il est donc possible d'être heureux … avec un peu d’entrainement orienté vers les sources durables du bonheur qui reposent sur trois éléments :

  1. Les Actions à faire : notamment la gratitude qui est une pratique essentielle.

  2. Les Pensées et les émotions : rappelons-nous que leur influence est beaucoup plus déterminante que celle des situations extérieures.

  3. La Conscience : l'état de présence en conscience ou pleine conscience. En effet, on ne peut être heureux que si on est vraiment présent et conscient de l’être. En d’autres termes, cela nous permet de nous rendre présents au bonheur.

Pour conclure, le bonheur est donc à la portée de chacun. Il n'y a plus qu'à chercher les moyens efficaces pour le mettre en œuvre !



Cathy GARONZI,

Psychologue & Co-fondatrice de La Verrière de Barr





101 vues